L’Afrique est un continent qui rencontre des problèmes de développement. La fragilité des sols, les aléas climatiques que sont la sècheresse, les inondations, l’érosion côtière et hydraulique rendent les produits agricoles faibles.


L’agriculture est un vecteur de croissance durable et solidaire pour assurer une alimentation nutritive, sûre et accessible à tous. Cependant, la productivité agricole africaine reste à la traîne par rapport aux autres régions du monde. Un Africain sur quatre souffre encore aujourd’hui de malnutrition chronique. À cela, s’ajoutent les problèmes lies aux changements climatiques. Or, le changement climatique met en péril la capacité de l’agriculture à tirer la croissance et à réduire la pauvreté. 

À l’évidence, continuer à faire de l’agriculture comme avant n’est pas la solution de demain, il faudra à l’avenir intensifier la production agricole de manière durable et dans le respect de l’environnement.


Dans l’optique d’améliorer le niveau de vie et éviter le pire dans les années à venir, le groupe BSI, avec Estia Synergie, intègre ces innovations technologiques dans le développement de l’agriculture en milieu rural. Nous avons conçu avec notre partenaire Sotrad Water des solutions permettant de fournir de l’eau potable aux populations et d’introduire un système d’irrigation intelligent, l’irrigation goutte-à-goutte combiné à des pompes à énergie solaire. Un tel dispositif permet d’augmenter les rendements tout en réduisant la consommation d’eau ainsi que des heures de travail dans les zones rurales non raccordées au réseau et où le transport de l’eau est traditionnellement effectué à la main par les femmes et les jeunes filles.
L’irrigation goutte-à-goutte est un mécanisme extrêmement efficace pour acheminer de l’eau directement aux pieds des plantes. Elle permet la production de légumes de jardin maraîchers pendant la saison sèche, fournissant ainsi une source indispensable de revenus et de nutrition.

L’agriculture est l’une des filières les plus importantes pour le développement rural en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *